Historique

HISTORIQUE DU DÉFI THE NORTH FACE ENDURANCE CHALLENGE

La genèse :

L’histoire du défi The North Face Endurance Challenge débute en 2006. L’idée d’une telle épreuve prend forme au moment où l’athlète The North Face Dean Karnazes tente de courir 50 marathons dans 50 états en 50 jours consécutifs – un défi baptisé à l’époque « The North Face Endurance 50 ». L’engouement généré par cet exploit hors du commun convainc The North Face de créer sans tarder un événement rassembleur qui permettrait de tisser des liens durables avec la communauté des coureurs.

Les débuts :

Inauguré en 2007, le défi The North Face Endurance Challenge se fixe comme objectif de pousser les athlètes aux limites de leurs capacités d’endurance, en même temps que de promouvoir la discipline de l’ultramarathon, un sport fondé sur l’idée de profiter des grands espaces par le biais de l’activité physique de manière sécuritaire et responsable. Les parcours sont établis dans le but de mettre au défi même les coureurs les plus aguerris, tout en découvrant des paysages grandioses, mais aussi en mettant de l’avant la notion d’y minimiser nos impacts. 

Au cours des trois premières années de la série, les défis se déroulent dans la même journée et s’articulent autour de quatre longueurs de parcours : le 10 km, le demi-marathon, le 50 km et le 50 mile (80 km). Cette diversité permet autant aux novices de faire leurs premiers pas dans l’univers des courses de longues distances en plein air qu’à l’élite de l’ultramarathon de pointe de se surpasser sur les sentiers. De plus, l’épreuve finale de la série, présentée au mois de décembre à San Francisco, en Californie, demeure à ce jour la course d’ultra offrant la plus grosse bourse en argent, soit la somme totale de 30 000 $, dont 10 000 $ aux vainqueurs masculin et féminin de la course de 50 mile.

La croissance :

En l’espace de quelques années, l’enthousiasme manifesté à l’égard de la série la propulse au rang des courses sur sentiers les plus populaires aux É.-U., ses cinq épreuves faisant invariablement salle comble. En 2010, une deuxième journée de courses s’ajoute à l’horaire afin de raccourcir les longues listes d’attentes. Ainsi, deux fois plus d’athlètes peuvent relever le défi. De plus, quatre nouvelles distances font leur apparition au défi Endurance Challenge : un marathon, un marathon-relais, un 5 km et un défi d’un kilomètre pour les plus jeunes.

Aujourd’hui :

Le défi The North Face Endurance Challenge est la plus importante série de courses sur sentiers en Amérique du Nord. Elle compte six week-ends de compétition en sol nord-américain : dans l’État de New York, à Washington D.C., au Wisconsin, en Utah, en Californie, mais aussi en Ontario, au Canada. En 2014, la série ajoutait deux nouvelles épreuves à son calendrier, soit un événement en Utah et un autre en Ontario, au Canada. Parallèlement, elle jouit d’une notoriété croissante à l’échelle internationale suite à l’organisation, au-delà des frontières nord-américaines, de plusieurs épreuves en Amérique latine, notamment en Argentine, au Chili, en Équateur, en Colombie et au Pérou.

Reconnue pour ses parcours à couper le souffle – dans les deux sens du terme –, la série offre aux coureurs sur sentiers un choix de distances : 5 km, 10 km, demi-marathon, marathon, marathon-relais, 50 km et 50 miles (80 km). En termes de diversité géographique, chaque étape de la série propose un parcours unique en son genre, allant des reliefs vallonnés du Wisconsin aux sentiers ultratechniques de Bear Mountain dans l’État de New York en passant par les montées et descentes vertigineuses du comté de Marin en Californie.  

Le défi The North Face Endurance Challenge. Explorez votre sentier. Endurez l’épreuve.