Samuel Elias

Samuel Elias

Grimpeur

Sam décrit en ces mots son amour inconditionnel de l’escalade : « Ma quête pour me comprendre moi-même à travers le sport a grandement enrichi ma vie… Par conséquent, je sens la responsabilité d’explorer et de continuer à m’exprimer de cette manière tant et aussi longtemps que j’en ai la capacité et la motivation. »

Sam Elias escalade une paroi de glace

Biographie

Le grimpeur américain de 28 ans a déjà vécu une vie bien remplie : une enfance à fréquenter les compétitions de ski alpin, un double diplôme du College of Idaho en biologie et en arts et céramique, et un goût du voyage qui l’amène sur de nouvelles voies d’escalade sportive cotées jusqu’à 5.14c. Même en hiver, sa maîtrise du sport ne fait pas de doute, qu’on le voie accroché à ses piolets sur des parois M12+ et WI6, ou remporter la deuxième place à la compétition d’escalade sur glace d’Ouray, au Colorado, comme en 2010.

Sa quête des plus belles falaises au monde – il préfère le calcaire, le « champagne » des rochers dans l’univers de l’escalade – lui a fait voir les régions reculées d’Europe, du Venezuela, de la Turquie et de l’Asie. Traverser la Russie en train pour aller participer à la coupe du monde d’escalade sur glace à Kirov n’a rien d’inhabituel dans la vie de Sam. Il tient d’ailleurs un blogue sympathique et bien illustré sur le thème de ses escalades, voyages et autres pérégrinations à bookofsamuel.com.

En bref

Collation préférée : Des craquelins au beurre d’arachides ou des biscuits Fig Newtons

Livre préféré : L’alchimiste

Trois choses à savoir sur vous :

  1. Je peux être sérieux et intense au point de paraître un peu froid
  2. J’essaie de donner plus que je prends
  3. J’essaie de passer le plus de temps possible à faire exactement ce dont j’ai envie.

Source d’inspiration : L’effort qui révèle un engagement profond, mes amis, les nouveaux endroits

Lieu de prédilection pour votre sport : La Red River Gorge et Rifle

Film préféré : What the Bleep Do We Know!? (Que sait-on vraiment de la réalité!?), Man on Wire (Le funambule)

Magazine préféré : National Geographic

Fait marquant dans l’histoire de votre sport : L’invention des chaussures d’escalade et du caoutchouc antidérapant 

Règle de vie : Fais-toi confiance

Trois produits TNF indispensables : Un jean TNF, un t-shirt TNF, une veste à capuchon TNF… parce que je les utilise tous, tous les jours, pour tout faire.

Causes qui vous passionnent : UNICEF, HERA, Invisible Children, GlobalGiving

Votre plus grande résussite : Être devenu membre de l’équipe The North Face.

Votre escalade préférée : Living the Dream et Rifle, au Colorado

Musique préférée : L’électro, l’ambient, le jazz, le classique et le métal

Votre gâterie préférée au camp de base : En ce moment : du scotch et des S’mores

Palmarès

  • Il skie depuis qu’il a deux ans et demi
  • Il a fréquenté l’université grâce à une bourse récompensant ses bons résultats scolaires et sportifs (ski alpin de compétition) 
  • Son programme universitaire comprend une double majeure en biologie et en arts et céramique, ainsi qu’une mineure en chimie

Depuis ses débuts comme grimpeur en 2005 :

  • Cote 5.13c atteinte en un an; cote 5.14a atteinte en deux ans
  • Enchaînements en libre jusqu’à 5.14c
  • Enchaînements à vue jusqu’à 5.13c
  • Parois de glace jusqu’à WI6
  • Parois mixtes jusqu’à M12+
  • Premières ascensions jusqu’à 5.14b et M12
  • 2e place sur glace à Ouray en 2010