BOJAN MANDARIC

ANNA PFAFF

Grimpeuse

Ayant grandi en Ohio, Anna Pfaff n’a pas eu beaucoup d’occasions d’être en contact avec les montagnes. Mais lorsqu’elle s’est rendue à Denver pour faire des études en soins infirmiers – où elle s’est encordée sur une paroi pour la première fois –, elle n’a pas tardé à attraper la piqûre. Depuis lors, elle a passé la plus grande partie de sa vie à voyager autour du monde à la recherche des plus grandes parois, et à atteindre les sommets les plus éloignés afin d’étancher sa soif d’aventures. De l’Himalaya à la cordillère des Andes en passant Terre-Neuve, Anna se trouve dans sa zone de confort chaque fois qu’elle s’attaque à des voies d’escalade mixtes dans les coins les plus reculés de la planète.

  • Première ascension sans harnais, Taare Parbat, WI3, AI4, M4, 5.6, 600 mètres (2015), Inde
  • Première ascension, « Apocalypse Now », WI7, M9, 300 mètres (2015), Terre-Neuve, Canada
  • Première ascension, sommet Lungartse, 6 070 mètres, « Colombian Direct », TD, AI4, 1 200 mètres, 90 degrés (2013), Himalaya, Népal
  • Première ascension, pic 34, “Este es Para Ti”, ~500 mètres, 6b R, ~5 163 mètres (2013), Cordillera Quimsa Cruz, Bolivie
  • Nouvelle voie, pic 25, versant sud-est, ~350 mètres, 5.10 R, 80 degrés, n’a pas atteint le sommet (2012), Himalaya, Pakistan
  • Cerro Fitz Roy en Patagonie en passant par la voie Afanassieff
  • Première ascension, Terre-Neuve, Apocalypse Now, Canada, WI7, M9
  • Première ascension, pic Holtana, Terre de la Reine-Maud, Antarctique
  • Première ascension, Taare Parbat, Himalaya, Inde
  • Première ascension, pic Tiquimani, cordillère des Andes, Bolivie