Angel Collinson

Angel Collinson

SKIEUSE DE MONTAGNE

Angel grandit à Little Cottonwood Canyon, en Utah, si près de la montagne que les distances pour s’y rendre se calculent en pas plutôt qu’en kilomètres. Fille d’une enseignante et d’un patrouilleur à ski de la station Snowbird, la skieuse est issue d’une famille qui vit pour et par la montagne. Le clan passe ses hivers dans un logement pour employés à Snowbird, où son frère Johnny et elle se partagent une chambre de quelques mètres carrés. L’été, le quatuor prend la route, installe son « camp de base » – une fourgonnette Ford 1979 – à l’entrée des sentiers de l’Ouest et disparaît dans la nature pendant des semaines.

L’ascension

Biographie

Comme celle de bon nombre de skieurs acrobatiques, la carrière d’Angel débute dans le milieu du ski de compétition. Lorsqu’elle rate de peu son entrée dans l’équipe américaine à 18 ans, le ski de montagne, qu’elle connaît depuis son enfance à Snowbird, devient son sport de prédilection. Les parcours au tracé libre, marqués par de simples portails au départ et à l’arrivée, lui conviennent d’emblée et offrent une nouveauté rafraîchissante par rapport au monde du ski de compétition. La skieuse native de l’Utah remporte le Freeskiing World Tour dès sa première année sur le circuit et répète l’exploit l’année suivante, s’assurant ainsi une place dans les rangs de l’élite du ski de montagne.

À l’instar de nombreux champions du monde de ski acrobatique, Angel se produit également au grand écran en s’associant à des maisons de production de renommée mondiale comme Teton Gravity Research et Sherpas Cinema. Dans ses temps libres, elle donne libre cours à sa passion sans bornes pour la montagne en pratiquant le kayak, l’escalade et le vélo de montagne, souvent tout près d’où elle a grandi à Little Cottonwood Canyon.