février 2008
Location: Yukon Quest Trail
|

ULTRAMARATHON – ULTRAGLACIAL

S’inspirant directement de l’éponyme – et mythique — épreuve de traîneaux à chiens, l’Iditarod Trail Invitational, couru entre les villages de Knik et de McGrath en Alaska, est l’un des plus longs ultramarathons au monde. Deux des membres de l’équipe d’athlètes d’endurance The North Face, Diane Van Deren et Kami Semick, ont relevé le défi de parcourir à la course ses quelque 560 kilomètres de toundra glaciale et désertique. Au fil de cette odyssée blanche, les deux compétitrices au palmarès éloquent auront bravé des vents de blizzard et des températures oscillant autour des – 40 °C – et c’est sans compter leur rencontre inopinée avec un orignal passablement hargneux. Fait à noter, la compétition se déroule en quasi-autonomie complète, avec seulement quelques rares points de contrôle, ce qui contraint les participants à devoir tirer derrière eux plus de 20 kilos de matériel.

Mais au-delà du défi physique, Diane s’est engagée dans l’épreuve pour amasser des fonds au profit du Craig Hospital d’Englewood au Colorado, un établissement spécialisé dans le traitement et la recherche en lien avec les traumatismes cérébraux et à la moelle épinière. Ayant elle-même reçu un diagnostic d’épilepsie pendant sa troisième grossesse, Diane est bien au fait du défi humain que représente une telle infortune. Après dix années de crises aussi aiguës qu’imprévisibles qui aboutiront à l’ablation pure et simple d’une partie de son lobe temporal droit, elle est désormais débarrassée de cette terrible épée de Damoclès.

Kami a elle aussi choisi de courir pour une cause caritative, au bénéfice cette fois du Centre de réadaptation de l’organisme médical St. Charles œuvrant dans l’état de l’Oregon. « Mon but est de faciliter l’accès des petits et des grands qui souffrent d’un handicap à des soins de physiothérapie, pour qu’ils puissent profiter au maximum de ce que la vie peut leur offrir », mentionne Kami.