novembre 2010
Location: Ennedi Desert, Chad
16°49'N | 18°28'E

Miradors de l’Ennedi

Imaginez le décor : un horizon de dunes sablonneuses à l’infini, soudainement perturbé par de sveltes colonnes ou arches de grès semblables à celles du Canyonlands de l’Utah. Mais contrairement à la populaire région des États-Unis, pas l’ombre d’un visiteur, sinon quelques occasionnelles caravanes de dromadaires, de passage entre deux oasis. Voilà, en peu de mots, comment se présente le désert de l’Ennedi, caché dans la partie nord-est du Tchad, en Afrique du Nord.

Présentons maintenant les acteurs.

Le chef d’expédition Mark Synnott est animé depuis toujours par une ambition bien particulière, soit la quête — et la conquête — des lieux d’escalade les plus inusités et isolés de la planète. Cette idée fixe a mené notre homme au beau milieu du cercle arctique, au plus profond de la jungle amazonienne et dans les archipels perdus du Pacifique Sud. Et s’il carbure à l’exploration, Mark avoue que la récompense de dénicher des parois inédites demeure la proverbiale « cerise sur le sundae ».

L’existence des mystérieuses flèches de pierre de l’Ennedi lui avait été révélée il y a plusieurs années, mais il choisit à l’époque de mettre le projet en sourdine. « J’ai longtemps gardé ce petit joyau en réserve, mais le moment où l’on réalise que le fruit est mûr est enfin arrivé. La hauteur et la finesse de certains de ces monolithes sont tout simplement ahurissantes et je suis prêt à mettre ma main au feu que nous sommes les tout premiers grimpeurs à les contempler. J’en connais plusieurs qui seraient verts de jalousie! »

Pour s’y rendre à partir de la capitale tchadienne de N’Djamena, il aura fallu trois jours d’errance au travers de la plaine aride en véhicules quatre roues motrices pour voir enfin apparaître le panorama surréaliste des longues aiguilles campées dans ce véritable no man’s land.

À bord, un contingent de choc composé de membres émérites de l’équipe d’athlètes The North Face® : d’abord James Pearson, vedette montante du monde de l’escalade ayant à son actif quelques ascensions périlleuses sur les falaises maritimes de l’Angleterre; ensuite, le benjamin prodige du groupe, l’Américain Alex Honnold, encensé par les médias spécialisés pour ses conquêtes en solo du Half Dome, à Yosemite, et de la fameuse voie « Moonlight Buttress » en Utah; et pour finir en beauté, le photographe Jimmy Chin et le vidéaste Renan Ozturk qui ont pu immortaliser cette expédition mémorable.

Athletes On This Expedition