Heidi Wirtz

Rock Climber

Heidi Wirtz est l’une des personnalités américaines les plus en vue de l’escalade d’aventure. Sa passion pour l’aventure et l’exploration l’ont poussée depuis plus de vingt ans à grimper au Népal, au Maroc, en Jordanie, en Sibérie, en Tasmanie, en République tchèque, dans les pays de l’ancienne Europe de l’Est, au Pakistan, en Amérique du Sud, au Canada et ailleurs.

Heidi a ouvert de nouvelles voies sur nombre de parois et montagnes, repoussant les limites de l’exploration au féminin. Aux États-Unis, elle est connue sous le nom de « Heidi Almighty » (Heidi la toute-puissante), tant pour son audace et ses prouesses techniques que pour ses ascensions rapides dans la vallée de Yosemite.

Elle est également connue pour ses activités philanthropiques et sa passion pour le yoga. Elle est cofondatrice de l’organisme Girls Education International qui vient en aide aux femmes et aux filles désireuses de poursuivre leur éducation dans les régions du monde insuffisamment desservies. Elle est aussi cofondatrice de l’organisme Earth Play Retreats qui offre un service de retraite d’aventure et de yoga afin de découvrir son potentiel personnel réel et de renforcer son lien avec la nature. La mission d’Heidi est d’inspirer des gens de tous horizons à vivre davantage en harmonie avec la nature et de les inciter à réaliser leurs rêves.

Puisant sa force dans son engouement pour l’aventure et l’exploration, Heidi a connu de nombreuses réussites en escalade. Comme elle adore pratiquer tous les types d’ascension, elle se retrouve parfois en haute altitude sur une paroi vertigineuse ou sur la glace d’une cascade, peu importe où dans le monde.

Ces douze dernières années, elle a grimpé aux États-Unis ainsi que dans certaines régions du Canada, à Baja, en Nouvelle-Angleterre, en Amérique du Sud et en Inde. Elle n’a aucunement l’intention d’arrêter de parcourir le monde et compte bientôt se rendre en Europe, en Tasmanie et au Groenland pour pratiquer son sport favori.

Cherchant continuellement à se dépasser et à donner tout ce qu’elle a pour l’escalade féminine, Heidi envisage de jouer un plus grand rôle au sein de cette discipline dans les années à venir. Elle espère aussi travailler davantage avec les gens dans le besoin aux quatre coins de la planète et avoir l’occasion de « redonner, aider, inspirer ».

Date de naissance : Le 1er août 1971.

Lieu de résidence : Boulder, Colorado

Surnom : Heidi Almighty

Destination préférée : La Patagonie ou la Thaïlande… il est très difficile de n’en choisir qu’une. Il y a tellement d’endroits extraordinaires dans le monde!

Produit TNF préféré : Mon nouveau vêtement préféré est la veste Verto. Un vêtement vraiment fantastique qu’il faut toujours avoir dans le fond de son sac à dos! Parfait pour les ascensions à relais… vous l’attachez à votre harnais et l’oubliez complètement jusqu’à ce que le vent se lève.

Votre plus grand accomplissement : La première ascension en libre de la South Howser Tower avec Lizzy Scully.

Causes qui vous tiennent à cœur : La protection de l’environnement, faire sortir les gens à l’extérieur, l’éducation des femmes dans le monde, l’accès aux sites d’escalade.

Règle de vie : Si tu n’essaies pas, tu ne réussiras jamais.

Plus grande leçon d’humilité : Me prosterner devant le gourou Pattabhi Jois dans les rues de Delhi.

Ambition : Amener le plus de gens possible à faire des activités de plein air.

Trois choses à savoir sur vous : J’ai été une hippie pendant des années; j’ai un énorme jardin et des poulets; le surf et le ski sont mes deux autres passions.

Vacances de rêve : Faire du surf au Maroc avec ma mère, faire de l’escalade à Majorque avec ma famille de singes.

Trois choses que vous apportez toujours : Du thé, mon journal intime, trop de choses.

Plaisir coupable : Le chocolat.

Façon de vous détendre : Yoga et méditation

Nourriture préférée : la cuisine Thaï!

Source d’inspiration : Les jeunes enfants qui ont la moitié de ma taille, qui tirent deux fois plus fort… et qu’on n’entend jamais se plaindre qu’ils sont trop petits :)

  • « La Bas » (PA), Taghia, Maroc (IV, 5.12, 2 500 pi)
  • « Dar al’Salaam » (PA), Wadi Rum, Jordanie (IV, 5.13a, 320 m)
  • « Big Mamma » (PA), Cape Pillar, Tasmanie (III, 5.11+, 140 m)
  • « Losar » (Première ascension en une journée faite par une femme), Vallée du Khumbu, Népal (IV, WI5)
  • « Face Full of Brian », Flatirons, Boulder, Colorado (V8)
  • « Snake Watching », Flatirons, Boulder, Colorado (I, 5.13a)
  • « Milk Bone », Flatirons, Boulder, Colorado (I, 5.13a)
  • « The Evictor », Eldorado Canyon, Boulder, Colorado (I, 5.12+, R)
  • « Pufigu », nouvelle voie à Kupol, Sibérie (IV, 5.11, A1)
  • « The Wasp », parc national des Montagnes Rocheuses, Colorado (5.13a, escalade traditionnelle)
  • « Bad Hair Day » (PA/PAF du South Howser Tower), Bugaboo, Colombie-Britannique, Canada (V, 5.12-)
  • « Qui Lombo » (PA), à San Rafael, Patagonie, Argentine (IV, 5.11+, A1)
  • « Sharp at Both Ends » (PA), le Chasm View dans le parc national des Montagnes Rocheuses, Colorado (III, 5.11+)
  • « Positron », Gogarth, Galles du Nord (E5, 6a)
  • « The Nose », El Capitan, vallée de Yosemite, Californie; record féminin de rapidité d’ascension
  • « Lurking Fear », El Capitan, vallée de Yosemite, Californie; ascension d’une journée
  • « Regular Route », Half Dome, vallée de Yosemite, Californie; record féminin de rapidité d’ascension
  • « Stetners Ledges » (ascension hivernale), Longs Peak, parc national des Montagnes Rocheuses, Colorado
  • « Bird Brain Boulevard », Ouray, Colorado (IV, WI6, M5)
  • « Elingwood Arete » (ascension hivernale), Crestone Needle, Colorado
  • Versant Nord du Hapless Peak, Alaska (IV, AI4, M3)
  • « Ariana », Longs Peak, Colorado (IV, 5.12a)
  • « Off the Road », sur la route de l’Alaska, Colombie-Britannique (IV, WI6-)
  • « Veterans with Vertigo » (deuxième ascension), parc national de Black Canyon of the Gunnison, Colorado (IV, 5.11+, +R)
  • « Gold Dog Special » (équipe d’une première ascension féminine), parc national de Black Canyon of the Gunnison, Colorado (V, 5.13a)
  • « The High Life » (troisième ascension), vallée de Yosemite, Californie (IV, 5.11+, R)
  • « Shiboomy », Eldorado Canyon, Colorado (II, 5.12b)

Sous les feux de la rampe :

  • Sender Films, trois documents : Front Range Freaks, First Ascent, Down and Out and Under 2010

  • Couverture de l’édition du 40e anniversaire du magazine Climbing en mai 2010 avec un article complet

  • Sports Illustrated, photo et article portant sur l’équipement, mars 2004

  • Climbing, article et photo sur une page entière, parc national de Zion, Utah, février 2004

  • Climbing, édition photos 2004 : photo sur une page entière, Indian Creek, Utah

  • Los Angeles Times, article par Charles Duhigg avec photo, 11 novembre 2003

  • www.planetfear.com : reportage sur la haute montagne, juillet 2003

  • Gripped, décembre 2002

  • Rock and Ice, photo d’une demi-page pour la table des matières, « Queens of the Road » par Lizzy Scully, article et plusieurs photos, juillet 2002

  • Front Range Freaks, vidéo de Peter Mortimer : grimpeuse en vedette

  • Alpinist N° 1 : reportage

  • Alpinist N° 2 : article de Lizzy Scully et photos

  • Alpinist N° 5 : photo sur une page entière, Wasp

  • She Sends N° 1 : Home Improvements, par Heidi Wirtz, avec photos

  • She Sends N° 4 : photo sur une page entière

  • She Sends N° 5 : The Gentlemen’s Club, par Heidi Wirtz

  • www.alpinist.com : reportage Climbing Notes

  • www.go-mountain.com : reportage sur gomountain.procons.net

  • www.ontheedge.com : reportage On The Edge

  • www.chockstone.org : critique et photo de Chockstone